Les maltraitances de l’enfance laissent des cicatrices dans l’ADN

Les traumatismes marquent l’ADN. Ces modifications « épigénétiques », transmissibles à la descendance, changent l’activité de certains gènes. Elles pourraient prédisposer à certaines affections.
— À lire sur theconversation.com/les-maltraitances-de-lenfance-laissent-des-cicatrices-dans-ladn-157900

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :