L’infirmière ne peut (toujours) pas hériter de sa patiente

CHRONIQUE. Le Conseil constitutionnel refuse de supprimer l’interdiction faite aux professionnels de santé de recevoir des legs des personnes auxquelles ils ont, pendant la maladie dont elles sont mortes, prodigué des soins.
— À lire sur www.lemonde.fr/argent/article/2022/09/05/l-infirmiere-ne-peut-toujours-pas-heriter-de-sa-patiente_6140211_1657007.html

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :