Que tous les bourreaux tremblent : déconstruction de la mécanique du viol | Psychologies.com

Que tous les bourreaux tremblent : c’est la dernière phrase qu’a employé Victor Kouchner, dans son seul commentaire suite à la parution du livre de sa sœur Camille, « La Familia Grande ».

Camille Kouchner lève le voile sur les agressions sexuelles sur les mineurs, et sur le constat de ses victimes silencieuses qui n’attendent que d’être protégés.
— À lire sur www.psychologies.com/Regards-de-psys/Que-tous-les-bourreaux-tremblent-deconstruction-de-la-mecanique-du-viol

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :